09 février 2015 ~ 0 Commentaire

l’art contemporain est mort

De la merde mais géante, pourrait être la définition de la presque totalité de la production artistique actuelle. Des œuvres qui nous infantilisent doublement, par leur gigantisme et leur simplicité bête. Rappelons-nous les montagnes de fringues de Boltanski… et son clin d’œil vénal aux gardiens de l’Holocauste. Zéro finesse, zéro recherche, zéro élévation. C’est gros, con et moche. Comme les abrutis d’en bas, semblent dire, en filigrane, les dominants qui rigolent. Nous accorderons donc notre pardon à tous les souilleurs de ces souillures qu’on qualifie abusivement d’Art. Et puis « moderne », c’est l’anagramme de « on merde »

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada