06 mars 2016 ~ 0 Commentaire

en quoi consiste le pouvoir de la Comission « Européenne » : le pouvoir du grand capital

« Les lobbies et les grands groupes recrutent la plupart de
leurs agents d’influence parmi ces administrateurs et les
commissaires eux-mêmes. On passe du lobby à l’administration
et de l’administration au lobby.
L’industrie du lobbying fonctionne ainsi dans une « zone
grise » où le risque de mélange des genres, voire de corruption,
est élevé. Au Parlement, on s’en amuse. Quand deux députés
croisent un commissaire à la buvette, ils ouvrent, dans son
dos, les paris sur son avenir : le jeu consiste à deviner, à travers
l’activisme de l’impétrant, quelle sera sa « piste d’atterrissage »,
dans quelle firme ou quel lobby il finira sa carrière. C’est
ce qu’on appelle le grand passage, la  revolving door,  la porte
tambour, le tourniquet.
À vrai dire, l’exercice n’est pas difficile : personne
ne se dissimule. C’est ainsi que le commissaire aux
Télécommunications, l’Allemand Martin Bangemann, a rejoint,
en 1999, Telefonica. Il avait organisé, pendant ses dix années à
Bruxelles, la libéralisation des télécommunications. »

« Les chefs d’entreprise français sont
européens parce qu’ils ont compris que la remise en ordre et
la  marchéisation [sic]  de l’économie française sont faites par
l’Europe, grâce à l’Europe et à cause de l’Europe. » Cela a le
mérite d’être clair,

(Ph. de Villiers)

l’ « Europe » appartient aux « groupes » capitalistiques, les PEUPLES d’Europe leur appartiennent, nous sommes leurs SERFS. Nous ne sommes plus en aucune manière en démocratie. Un révolution s’impose. Et pour commencer sortir de ce piège à rats, par l’article 50 (et sortir de l’OTAN aussi, comme de Gaulle)

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada