28 juillet 2016 ~ 0 Commentaire

le 27 juillet 2016 matin

**27/2016 trois quotidiens on paraît-il décidé d’entourer leur titre d’un bandeau funèbre noir !

singeries ! « Manières » à la mode bobo de maintenant. Et c’est quoi la cause de la déploration ? Je regrette mais c’est depuis des années qu’il aurait fallu pleurer la disparition du christianisme (et sa réduction à une minorité diabolisée et persécutée, n’est-ce pas Monsieur Valls?) ça fait vingt ans maintenant que la France n’est plus un pays chrétien, et que nos villes ne sont plus des villes chrétienne, que si on essaye de pousser la porte d’une église pour y trouver un peu de recueillement on la trouve fermée, en permanence ! Là ça aurait eu un sens de mettre un bandeau noir pour la mort de la religion, ou quand on a vu disparaître les messes et les enterrements, quand jean Thomas est mort en 2011 il n’a eu aucune messe ni curé ni église, bon comme il était athée c’est « pas grave », mais tout aussi lamentable, il n’y a eu que deux ou trois laïcs qui ont récité des poèmes bien-pensants qui ont dit - on ne l’oubliera jamais, il « vivra » (sic) dans nos cœurs – tout en sachant très bien que dès le lendemain ils se dépêcheront de l’oublier) mis de la musique classique enregistrée, et à la fin pour ne pas trop peiner les croyant ont récité un Notre-père. Puis se sont dépêchés de refermer à double tour le tas de briques, qui était autrefois l’église de Monchy, et aller l’enterrer à côté de l’urne où le crématoire avait mis les cendres de sa fille. Pour ça il y avait de quoi se lamenter ; pas pour la mort d’un prêtre de plus. Ça fait longtemps que les prêtres meurent, à 86 ans ou à un autre âge, et là les journaux ne font pas de deuil, le prêtre qui a été tué, s’il était chrétien il devait (au moins théoriquement, il y en a tellement qui font semblant maintenant …) attendre la mort avec espoir, pour rencontrer Dieu.
En fait si les journalistes de France-Culture sont si tristes je soupçonne que c’est parce qu’ils craignent qu’on ne tue aussi les athées ! Qu’après, les djihadistes (vous savez ceux dont Fabius disait qu’ils font du bon boulôt!) ne se pointent devant les cabinets des psychanalystes et ne tuent les patients au sortir de leur divan.

 

 

au fait,
en France un mort,  en Syrie 44 morts (nos médias en parlent-ils ?)
http://www.lefigaro.fr/international/2016/07/27/01003-20160727ARTFIG00200-syrie-un-attentat-de-l-ei-fait-au-moins-44-morts-et-140-blesses.php

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada