14 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

Le totalitarisme féroce des Etats modernes envers les familles – un sujet qu’on nous cache !!

Vol d’enfants en Allemagne: quand la police se tient devant la porte

29 août 29, 2016

C’est encore une intervention violente qui a eu lieu le 15 juillet 2016 le matin à 7 h 30 devant la maison de Maik Stelling et de sa femme. Le couple Stelling a hésité avant de publier les vidéos par peur de la répression ! (Les Allemands vivent dans la peur et la répression depuis des années déjà mais personne n’en parle !). Le couple Stelling a osé publier les documents sur Facebook le samedi 28 août 2016. « Nous avons une décision de tribunal ! Ouvrez la porte si vous ne voulez pas que nous employons la violence ! », menace une femme de la police, le regard froid, à travers la porte du couple Stelling. Ce cas de figure arrive officiellement 400 fois par jour en Allemagne depuis plusieurs années dans le silence des média d’ailleurs souvent sans une décision de tribunal ! Ceux, qui ne connaissent pas ces cas, pensent qu’il y a une raison valable (genre mise en danger du bien être de l’enfant chez les parents…) puisque c’est la police qui intervient ! (c’étaient également la réaction des « bonnes gens » dans les années 30 devant les arrestations par la Gestapo et les gens qu’on envoyait en camp de concentration, de tout temps et dans tous les pays les veaux naifs soumis et biens décents sont comme ça !!)

Publication sur le Net. Le couple Stelling a longuement hésité avant de publier ces documents. D’ailleurs sous les vidéos le couple Stelling a écrit, « wir haben lange überlegt ob wir das Posten sollen oder nicht. Es gab viele die das nicht glauben wollten, uns als Lügner darstellten » (Nous avons longuement réfléchi à savoir si nous devions publier ou pas. De nombreuses personnes n’ont pas voulu le croire et nous ont traités de menteurs).  « Nous avons peur », ils écrivent sur leur mur Facebook. Le couple Stelling a raison d’avoir peur car cette publication va encore entraîner la répression contre le couple Stelling de la part du Jugendamt (le Jugendamt est homologué par l’ONU) et de la police ! Et cette répression est très violente !

Voici la vidéo de l’attaque de la police:

Vous voulez avoir une idée de cette répression ? Regardez les films de guerre avec les interventions de la Gestapo ! C’est exactement la même chose ! Le cas de figure est toujours le même. Les parents sont armés de leur caméra pour tout documenter afin de ne pas passer pour des fous quand ils expliquent ce qu’ils leur arrivent aux gens. C’est en effet impossible de croire et d’imaginer ce qu’il se passe en Allemagne, pays qui soutient la politique de Porochenko, pays soutenu par l’ONU, l’OTAN, Washington, la France… pays soutenu par Amnesty International !… pays qui commande les autres peuples européens… pour des personnes qui ne sont pas informées de la situation politique actuelle de ce pays. Dès que les parents publient de telles preuves sur le Net, le Jugendamt intervient par la justice (souvent sans une décision de justice) et donne l’ordre aux parents de retirer sur le champ les images sous peine d’aller en prison et/ou de ne plus jamais revoir leurs enfants. Souvent le Jugendamt ou la police interviennent sans une décision de justice ! Certains parents sont aussi mis d’office en psychiatrie et disparaissent de la circulation. Vous êtes journaliste et vous questionnez le Jugendamt ou la police, la réponse est toujours la même, «nous n’avons pas le droit de répondre pour des raisons de protection des personnes ». Dans le cas de la famille Stelling, les parents ont publié les vidéos sur Facebook en publique et ils demandent aux gens de relayer le drame !

Faits. Le 25 juin 2014 les 4 enfants, Adrianne 12 ans (13 ans en août 2016), Tayler 10 ans, Julien 8 ans, Zoe 5 ans, de la famille Stellin ont été mis en maison pour enfants (Kinderheim). Adrianne et Tayler ont été enlevés par la police à l’école et Julien et Taylor à la maison par la police. Depuis le 21 décembre 2015 le couple Stelling a eu l’interdiction de les voir. Les 4 frères et soeurs ont été placés dans des maisons pour enfants différents situés chacun à 150 kilomètres des uns et des autres (chose pratique et faite de manière courante pour que les parents ne puissent pas leur rendre visite quand ils en avaient le droit). “La maman est accusée par une expertise psychologique d’être une borderline et le père d’être « trop » dépendant de sa femme”. Les parents disent que les expertises sont fausses (ce qui est souvent le cas d’ailleurs) (Le Jugendamt use de fausses expertises pour prendre les enfants ! Adrianne s’est enfuie de la maison pour enfants (Kinderheim) le 15 janvier 2016. Adrianne était chez une amie et est retournée par elle même chez ses parents à partir d’avril 2016. Adrianne Stelling exprime son souhait sur cette vidéo où elle explique qu’elle a eu l’obligation de dire qu’elle voulait rester en maison pour enfants, qu’elle a été frappée, menacée… (on apprend qu’Adrienne a été aussi attaquée sexuellement dans le Kinderheim) par les salariés du Jugendamt. Adrianne dit qu’elle veut rester chez ses parents et qu’elle ne veut pas retourner en Kinderheim. Elle ne veut plus que ses parents soient frappés. “Je me sens bien avec mes parents”. “Je ne veux pas vivre dans une famille d’adoption”. Adrianne invite les gens qui travaillent au Jugendamt de changer de métier et de travailler plutôt comme caissier que de faire ce travail ! Laissez-moi en paix”, “je préfère mourir que de revoir retourner au Jugendamt”. “Je veux vivre avec mes frères et mes parents”. “Vous avez dit à mon frère Julien que mes parents seraient morts dans un accident de voiture !”… En effet, souvent les salariés du Jugendamt disent aux enfants que leurs parents sont morts ! Depuis le 15 juillet 2016 les parents d’Adrianne ne savent pas où elle se trouve et comment elle va !

Sur les 2 vidéos nous voyons clairement le comportement des parents et de l’enfant (du moins nous entendons la fille hurler et dire qu’elle ne veut pas partir!). Les parents ont peur, demande à la police si leur arrivée est officielle… Les parents ont tellement peur qu’ils filment ! Ces vidéos documentent encore une fois comment est la situation en Allemagne.

Ce nouveau cas perdu parmi les 400 autres cas qui arrivent chaque jour en Allemagne, rappelle le cas de Tobias ou celui de la fille de Cassandra Pierkes (article en allemand mais vous pouvez voir les vidéos filmées de l’attaque du Jugendamt). Les Allemands vivent dans la terreur de la répression au quotidien !

Nous pourrions aussi parler d’actions à la Stasi ! Le degrés de la violence est identique. D’ailleurs, vous pouvez voir, sur la vidéo des parents d’Adrianna, un policer équipé d’un gilet pare-balles les menacer en souriant devant la porte de leur maison en montrant un pied-de-biche ! Une fois la porte ouverte la police fonce sur le père et le menotte et donne l’ordre à la fille de venir !

Pourquoi Le Monde, Le Figaro et les autres média de la Lügenpresse ne publient rien sur la situation en Allemagne ?

http://novorossia.today/allemagne-letat-vole-toujours-plus-denfants-dans-la-violence-2/

en Angleterre c’est pareil, regardez le film « Ladybird » de Ken Loach

en France : http://www.cercledesvolontaires.fr/2013/07/30/sylvie-heffinger-une-mere-se-bat-pour-retrouver-les-3-enfants-que-la-justice-lui-a-retire/

http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2013/08/ecole-la-maison-quatre-enfants-enleves.html

heureusement en France il existe la possibilité (même si les parents qui font ça sont harcelés par l’autorité) de l’école à la maison, et puis si on ne s’en sent pas capable les cours par correspondance, c’est excellent et présente plein d’avantage je peux vous l’assurer, et ça représente une foule d’économie d’argent et de temps pour les interessés aussi !

et avec le loi que Buzyn nous prépare le nombre d’enfants étudiants à la maison va monter en flèche ! ne nous plaignons pas ça va être une reprise de pouvoir sur nos vies, sur nos familles, sur nos heures

Image de prévisualisation YouTube

faites votre avis vous-mêmes, faites vos recherches, faites les liens.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada