24 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

Y’avé

Y'avé dans

Y’avé (poème pas vraiment à la manière de Géo Norge)

Il n’y’a plus d’train, il n’y a plus personne dedans.
Il n’y a plus d’neige.
Il n’y’a plus d’amoureux, qui s’serrtent’ amoureus’ment.
Il n’y a plus d’âges.
Ils ont tous fini d’passer : c’est des choses’ qui un jour
Forcément arrivent.
On vivait de chemins partagés et d’amour,
De mains dans l’eau vive,
De disputes, et d’en avoir marre les uns des autres,
D’incompréhension.
Mais de tout ça les processus n’ont rien à foutre ;
Ni la crémation.
Il n’y’a plus d’corps,il n’y a plus de cœur dedans.
Et pas de réponse.
Il n’y a plus d’maison, plus de personne dedans.
Et plus d’ tendresse.

 

 

R. Platteau

(5/6/2002)

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada