30 décembre 2017 ~ 0 Commentaire

Le « Petit Prince » livre nihiliste

« Le Petit Prince » c’est destiné aux enfants et « Les Chaises » (de Ionesco) c’est destiné aux adultes, mais à part ça, le message est identique.

(La littérature de l’absurde a commencé en1942 : La nausée, Caligula, l’étranger, le Petit Prince, plus tard Ghelderode, Beckett, Pinter, Ionesco, Kobo Abe. Précédés par Leopardi et Kafka.)

(relisez-le vous verrez)

(sept 2002) Ils sont tous pitoyables, Beckett-iens, Ionesc-iens, les personnages du Petit Prince, mais le plus pitoyable, et le plus métaphysique, c’est sans doute le roi.
Toute la condition humaine y est résumée. (relisez ce passage vous verrez)

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada