04 mai 2018 ~ 0 Commentaire

modèle de lettre

modéle de lettre à votre maire

L‘IGNOMINIE STALINIENNE DANS LAQUELLE ON VA NOUS FAIRE VIVRE http://www.bastamag.net/2013-comment-l-Europe-se-prepare-a

http://www.agitateur.org/spip.php?article971

pourtant il y a plein de raison pour s’opposer à la vidéosurveillance (son VRAI nom !)

http://www.hacking-social.com/2015/06/30/deformatage-vide…

Elle annonce une société inhumaine : voulons nous un monde où l’individu sera suspecté, contrôlé, localisé et filmé de sa naissance à sa mort ? On devine le danger d’un tel système entre les mains d’un pouvoir qui déraperait et deviendrait autoritaire, répressif et liberticide ! Qui peut jurer que le risque n’existe pas ?

Le sujet est d’importance, et le débat mérite d’être ouvert.

Je propose à tous les humanistes habitant dans une commune qui projette d’installer un de ces immondes systèmes de vidéo-surveillance dans les ex-rues de leur ex-commune de notre ex-France, de les bombarder de lettres indignées de ce type:

 

Monsieur le Maire de ***

 

Je viens d’apprendre avec consternation vos projets de vidéo-surveillance pour la ville de ***. Les habitants de notre ville vont dont être contraints de vivre sous le mufle hideux de ces « choses » !

Dans tout le battage médiatique que votre équipe lance et concocte savamment pour « préparer » l’opinion, on devine une inquiétude, on voit que le travail des associations de citoyens dignes à commencé à alerter les humanistes, et à révéler, par ailleurs, l’inutilité de ces « choses » pour la prévention de la délinquance. Les observateur qui connaissent notre époque se diront qu’ il s’agit sans doute là d’une opération électoraliste en direction d’une certaine sorte d’électeurs ! Quand à ce « Comité d’Ethique » (« éthique » comme c’est joli ! tiens ! ça me fait penser à l’usage du mot « honneur » par Ferrante dans La Reine Morte Acte 2, scène 1 …) on reconnaît bien entendu un de ces artifices, destinés à mieux « endormir » et manipuler le bon peuple. C’est classique. Ce sont là des procédés familiers de tous les pouvoirs, que les instances politique utilisent amplement en notre douteuse époque.

Je vous fais savoir que dans ces conditions quand ces « machins », que je ne qualifierai pas, seront installés il n’est plus question que je mette jamais les pieds dans le centre de l’ex-ville de ***, ses commerçants n’auront plus qu’à, comme on dit, « crever la gueule ouverte » (c’est d’ailleurs ce qu’ils commencent déjà à faire depuis quelque temps), c’est dommage, mais c’est comme ça, et ce n’est pas le seul élément de notre ancienne urbanité qui disparaisse actuellement. Et je ne serai certainement pas le seul à agir ainsi, loin de là, quoi que vous puissiez croire.
Quand aux monuments que vous prétendez vouloir protéger, il ne sera plus question que je les fasse visiter par les visiteurs de divers pays que je pourrais recevoir chez moi.

Eh oui ! c’est comme ça, je regrette mais je n’ai pas été élevé et je n’ai pas vécu en Union Soviétique, mais dans un pays qui s’appelait la France (qui était fière de ses valeurs de civilisation et de les avoir défendues et regagnées) et où on ne tarissait pas d’exprimer la satisfaction de vivre dans le Monde Libre et non dans un des ces « immondes régimes communistes totalitaires et fliqués », où les libertés individuelles, le respect de la vie privée et de la dignité de la personne humaine étaient constamment bafouées par un Etat policier, sans scrupule et inquisiteur.
A l’époque on aurait évoqué la possibilité de mettre des caméras dans les rues pour filmer les passants, les gens n’auraient même pas un seul instant imaginé que ce pût être un projet dans nos pays d’Europe occidentale, on se serait exclamé tout de suite: « ah oui ! ça, ça doit encore être un de ces trucs inventé par Staline et ces communistes totalitaires d’URSS, ah la la ! c’est vraiment des barbares puants ces gens là ! heureusement que chez nous on est dans un pays civilisé ! ». Eh oui ! c’était également l’époque où le Monde Libre tendait toutes ses forces, matérielles et morales, où on était prêt à faire si besoin est la guerre, voire la guerre nucléaire, pour éviter de tomber dans une société de ce type …

Quand on voit la « France » actuelle il y a de quoi pleurer non ?

Là, ne croyez-vous pas, on est en train de cracher sur les tombes de tous ceux qui à cette époque (et avant…) sont morts pour défendre un type de société qu’on puisse qualifier de Civilisé !

 

Si l’émotion des vieux humanistes républicains vous est indifférente, serez-vous autant indifférent à celle d’un enfant de 13 ans, car, eh oui ! en dépit du grand travail de bourrage de crâne en direction de la jeunesse, à cet âge il y en a encore qui ont gardé une sensibilité et un bon sens dignes et humains, écoutez la réaction de celle-ci :

« avec les caméras de surveillance il n’y a plus d’intimité !!
et la liberté ??? vous l’avez oubliée ??
je trouve ça injuste de mettre des caméras de surveillance je fait ça en éducation civique à l’école, j’ai 13 ans, et c’est totalement injuste de mettre des caméras de surveillance, ils en rajoutent de plus en plus
beaucoup de personne sont contre ces caméras ; faites quelque-chose, je trouve ça horrible vous ne pensez plus à la liberté du droit de l’homme il y a des droit et des liberté arrêtez ces caméras stupides, la liberté et l’intimité ça existe encore …

voila slvoupléééé arétéééééé les caméraaaaaaaaas !
peut-être trouvez vous que je devrais penser à autre chose mais ça me rend dingue !!! »

C’est un crime que de piétiner et désespérer la jeunesse dès son arrivée dans la vie, non ?

Veuillez agréer cher Monsieur l’assurance de ma très haute considération.

**** signature ***

PS : ah au fait vous savez ce qu’en pense la cour des comptes ? http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2011/07/14/la-cour-des-…

 

re-PS je finirai par deux citations :

« Ceux qui sacrifient la liberté à la « sécurité » ne méritent ni l’une ni l’autre ? » (Thomas Jefferson)
« Ce n’est pas la conviction préalable ou plus tardive de certains qui permet au totalitarisme de s’installer, c’est la non-conviction de ceux qui pourraient et l’identifier et le refuser. » (Viviane Forrester)

Et un adage latin : « Principiis obsta et finem respice »

le monde totalitaire que ces choses créent : http://www.internetactu.net/2010/05/21/lettre-ouverte-a-c…

Ah ! oui, le message de la gamine de 13 ans finit par : «  svp arrêtez ces caméras, merci d’avance si vous le faites … »

 

France-300x214.jpg

Je vous signale en passant que Monsieur François Asselineau, candidat à la Présidence de la République

est tout à fait contre ces dérives qu’il se propose d’interdire :

http://www.youtube.com/watch?v=PIUoOuQie00

https://www.agitateur.org/spip.php?article971
Et n’oubliez pas :
Principiis obsta et finem respice
méditez-moi ça

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada