29 mai 2018 ~ 0 Commentaire

l’étude de l’histoire révèle bien des choses …

En Inde, à partir de 1870 sévit une grave famine. Or le parlement britannique fit voter la loi « Anti-contributions charitables » (Anti-Charitable Contributions Act) en 1877 qui interdisait « sous peine de prison, les donations charitables provenant de fondations privées et qui pourraient interférer avec la fixation par le marché des prix (ça vous dit rien ? ? ça ne suscite pas des réflexions sur la valeur du capitalisme, du fameux « marché » qu’on nous vante tant ? non ? sur la nature de cette idéologie … ) céréaliers ». L’unique aide charitable autorisée était le regroupement des populations affamées dans des camps de travail – mais on y refusait l’accès à toute personne trop malnutrie pour avoir la force de travailler. (tiens ça me rappelle le tri que les médecins nazis, ceux qui avaient pratiqué la fameuse Aktion T4, et qui une fois qu’ils avaient vidé tous les hospices d’Allemagne, et la guerre à l’est venue, furent recyclés dans les camps de prisonniers, faisaient entre ceux qui pouvaient travailler jusqu’à en crever, et ceux qu’il fallait gazer tout de suite)

Ceux qu’on admettait dans les camps devaient réaliser des durs travaux de terrassement et d’assèchement, tout en recevant une ration alimentaire plus faible que celle octroyée par les nazis aux prisonniers du camp de Buchenwald. En 1877, la mortalité dans les camps de travail était de 94%. »

http://www.gauchemip.org/spip.php?article11615

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada