27 juin 2018 ~ 0 Commentaire

purin de journalistes

Vers la mi-novembre, à la suite de la défaite d’Hillary Clinton, les auto-proclamés Gardiens de la Réalité, mieux connus sous le nom de médias tenus par le monde des affaires, ont lancé une campagne mondiale de marketing contre le maléfique et perfide fléau des « fausses nouvelles ». Cette campagne a maintenant atteint le stade de l’hystérie.

http://lesakerfrancophone.fr/la-fabrication-de-la-normalite

à compléter par les dernières vidéos de Dieudonné (vous savez : l’un des rares, avec Colline et Fleur, à porter un prénom français , pas comme Eric, Jean, Marie, Nicolas ou Roland, qui sont tous d’origine étrangère) où il parle du monde de l’Internet, de la vertu magique du « replay », et de la peur des formations politico-médiatiques que plus personne ne suit .

et cette peur les conduit (pareil  que dans les années 20 et 30, la vague fasciste) à mettre en place des remparts de défense hystérique et totalitaires (où ça va nous mener ? on ne sait pas encore, un nouveau totalitarisme ils en seraient bien capables, c’est ce qu’ils veulent, mais le pourront-ils ?)
ainsi

Comme je l’ai suggéré auparavant, ce que nous vivons est la pathologisation (ou « l’anormalisation ») de la dissidence politique, c’est-à-dire la stigmatisation systématique de toutes les formes de non-respect du consensus néolibéral. Des distinctions politiques comme « gauche » et « droite » disparaissent et sont remplacées par des distinctions impondérables comme « normales » et « anormales », « vraies » et « fausses », « réelles » et « inventées ». De telles distinctions ne se prêtent pas à l’argumentation. Elles nous sont offertes comme des vérités axiomatiques, des faits empiriques qu’aucune personne normale ne songerait à contredire.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada