27 septembre 2018 ~ 0 Commentaire

le confort de rapports offre/demande d’emploi sains et équilibrés !

Ici l’UPR une fois de plus fait une analyse et une critique pertinente d’une dérive supplémentaire de la France :

https://www.upr.fr/actualite/comme-le-portugal-la-france-incite-desormais-officiellement-les-francais-a-emigrer-vers-un-pays-qui-a-refuse-leuro/

j’y ajouterais deux remarques :

* encore plus d’anglophonisation de l’Europe !

* Et   comme    la    Tchéquie  (Tchèque et non Czech qui est de l’anglais, dites-le en tchèque  – český – si vous voulez faire couleur locale, mais pourquoi en anglais ? hein ? …) jouit (ou plutôt les travailleurs tchèques en jouissent !) d’un taux de chômage de 2,4% les patrons ça ne leur plaît pas ! et ils veulent importer de la main d’oeuvre supplémentaire, histoire de le FAIRE MONTER, et que les travailleurs tchèques voient leurs salaires baisser sans pouvoir se plaindre, et leur condition se précariser face aux employeurs ! Chacun sait que si les offres d’emplois sont nombreuses face aux demandes, ça met le salarié en position de force, sinon c’est le contraire ! Cette initiative est donc un acte de lutte de classe de la part des employeurs (NAIRU vous connaissez ?), un pays où les patrons ne sont pas tout-puissant face aux malheureux demandeurs d’emploi, ça ne leur plaît pas ! il faut y mettre fin.

pareil au Québec, vu les restrictions à l’immigration (pour des raisons de défense linguistique), les patrons peinent à trouver des employés, ce qui rend la recherche d’un travail plus juste et sereine de la part des demandeurs d’emplois. Alors La Croix, journal de droite au lectorat très patronal, se plaint, et, truc courant ! (la bourgeoisie des filateurs roubaisiens l’utilisait déjà , contents qu’ils étaient de voir des flamands disciplinés travailleurs et pas exigeants prendre la place des ouvriers français plus revendicatifs,alors ils vantaient le doit de « se déplacer librement » comme un  noble et sacré Droit de l’Homme. Heu je crains que devant un militant socialiste de franchir les frontières pour venir prêcher la révolution leurs peaux principes tout à coup disparaîtraient ! on parie ?) dénonce les discours « haineux » de ceux qui sont en faveur de ces restrictions (que   le    Québec     a édictées pour ne pas perdre sa francophonie),les sbeaux sentimentsne sont-ils pas un paravent des interêts patronaux ?

https://www.la-croix.com/Monde/Ameriques/Limmigration-coeur-lelection-province-Quebec-2018-10-01-1200972742

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada