28 janvier 2019 ~ 0 Commentaire

minutes 44 et 45 ! capital !

P* *L* 24 novembre 23:34
les gilets-jaunes ont parfaitement compris Lénine… la démocratie bourgeoise n’est que la dictature de la bourgeoisie… Adolphe Thiers ou Charles Maurras ne disaient pas autre chose (dans leurs camps politiques respectifs)…

les élections bourgeoises ne servent qu’à mettre en place l’artifice de la démocratie… pour paraphraser Jean-Claude Junker : « il n’y a pas de démocratie en contre l’Union Européenne » (qui est le grand relais, le »puissant levier » de la bourgeoisie capitaliste) »… Les dés sont pipés… et c’est même pour cela que les élections sont concédées aux bon peuple : parce-qu’elles sont un jeu bloqué. (ici allez lire les critiques que Etienne Chouard fait au système de l’élection)

En 89, etc, La bourgeoisie n’a pas hésité à recourir à la violence illégale pour renverser l’aristocratie agraire, prendre le pouvoir, et imposer son ordre constitutionnel… ensuite, elle s’est retournée à son tour contre ses contestataires (les communistes ou les réactionnaires), en se retranchant derrière « le respect de l’ordre légal »… C’est d’une mauvaise foi totale…

je rejoins les interrogations sur un point : il faut que les gilets-jaunes donnent de grandes lignes politiques et idéologiques d’avenir à leur mouvement… sous peine de régresser de la révolution à la jacquerie… et de justifier (par retour) un accroissement de l’autoritarisme bourgeois.

ce n’est pas la peine de discuter avec les privilégiés : https://hdclips.top/hd-videos/zSCuhOBw2OI/olivier-besancenot-on-est-90-%C3%A0-se-serrer-la-ceinture

celui-là aussi :

En réalité il n’y a plus d’élection démocratiques :

1°) Seuls les candidats qui sont préselectionnés et investis par les partis peuvent se présenter et bénéficier d’une campagne électorale.
[et ils n'ont une chance d'être élus que s'ils sont médiatisés par les moyens de communication de asse appartenant tous à 8 milliardaires !!! et si en plus leurs partis sont financés par des prêts bancaires .... actuellement UN SeuL parti a 0 euro 0 centime de prêt bancaire c'est l'UPR de François Asselineau, conclusion ?!]

Ces candidats sont sélectionnés et formés par une puissance étrangère, ce sont presque tous des young Leaders, programme créé par la CIA.

2°) Macron a bénéficié de la part de tous les media (pas d’s à « media », mot anglais qui vient du latin; media est un pluriel en latin !!!) d’une prhttps://www.upr.fr/actualite/le-jdd-inquiet-du-retentissement-de-la-demande-de-francois-asselineau-de-lancer-la-procedure-de-destitution-de-macron/opagande électorale massive cent fois plus importante que les autres candidats, et non déclarée parce qu’elle a été gratuite.

Macron doit son élection à cette propagande disproportionnée.

3° Dans une démocratie d’opinion, il doit y avoir une liberté d’opinion et d’information, une égalité et une équité des informations. Or dès les écoles de journalistes, tous les medias sont orientés en faveur du mondial-libéralisme ou New World Order.

4°) Les lois doivent être débattues et votées par le parlement, sauf pour des petites mesures prises en urgence. Or depuis l’arrivée au pouvoir de Macron, y compris à l’époque de Hollande, les lois sont passées par ordonnances c’est-à-dire par décrets.

5°) Le programme de gouvernement est fait par des puissances étrangères : OMC, OTAN, ONU, UE, FMI.

Nous sommes dans une dictature, les élus ne représentent plus les Français mais des puissance financières et/ou étrangères, n’ont plus de légitimité.

et bien sûr ce ‘est pas une question d’écologie, ce n’est pas une question d’énergie, c’est un rideau de fumée gouvernemental ça,, une nouvelle « alliance du sabre et du goupillon », non, c’est une question de lutte des classes.
On a depuis 1985 environs une réaction tous azimuts de la classe bourgeoise et bancaire, ses collabos et ses séides, qui ont entrepris de détricoter tout le compromis historique de 1945-46 qui avait fait de la France une République, et un pays libre et prospère. Il y a de plus en plus une pressurisation des pauvres, et maintenant de la classe moyenne aussi, « toujours plus! » qui ne s’arrêtera jamais si ce n’est par une révolution, et les gilets jaunes ont bien compris ça.
Et s’ils se révoltent ainsi c’est qu’on détruit les « corps intermédiaires, il n’ a plus de partis de gauche, ils sont tous devenus des partis de droite, réactionnaires, européistes bourgeois et collabos, il n’y a plus de syndicats dignes de ce nom, ils sont tous collabos maintenant, tout ça a perdu toute crédibilité, donc le peuple prend en charge sa révolte lui-même.

Et maintenant écoutez le pur et lumineux Etienne Chouard :

https://hdclips.top/hd-videos/xQlwTlau0Hw/macron-est-un-gredin-un-voleur-un-criminel-%C3%89tienne-chouard-les-incorrectibles

Et puis ne ratez pas ce qu’il dit à la minute 44 et 45 !

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.