23 février 2019 ~ 0 Commentaire

on ne peut vivre que par autrui

 

On ne vit, on ne peut vivre, en fait que par rapport à autrui, même quand on ne s’en rend pas compte, même les enfants qui ont plaisir à être seuls, ĉar tiam ils vivent des personnages (et des mondes entiers des fois !) qu’ils imaginent, même quand on admire la nature, car en fait si on est capable de faire ça, et avec plaisir, c’est soit qu’on le fait à deux, soit même seul qu’on est dans une vie où il y a quelqu’un (ou -ques uns) qui vous réchauffe(nt), qui vous nourrit, et vous aimante. « L’élan vital ne se fonde pas sur soi-même mais sur l’interaction avec les autres. On ne s’en aperçoit pas, sans doute, tant qu’on n’est pas exclu et rejeté de l’échange mais c’est le désir de l’autre qui nous fait vivre » (Jean-Claude Ameisen)

Autrement il n’y plu ia ajn vivo ebla. Ia ajn.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada