22 avril 2019 ~ 0 Commentaire

en attendant la thanatopracteuse

vous mariez pas belle jeunesse !

Restez (surtout les hommes, et par voie de conséquence ce sera aussi le cas des femmes ! ) seuls, tout seuls, toute votre vie;
« chacun son corps »; vous en faites pas il y aura quand-même à la fin une femme qui le touchera : l’infirmière,
et la thanathopracteuse !
Ne vous « mettez » surtout pas avec une femme :  vous allez crever de désespoir, votre vie brisée, votre coeur piétiné (au figuré, et en plus au propre par la flicaille qui a tous les droits elle) sous les crachats et en vous faisant en plus accuser d’être, vous ! un monstre criminel ! on vous prendra votre maison, votre emploi, que vous allez perdre, vos enfants bien sûr ! et vous n’aurez aucun droit pas même celui de crier de douleur (alors là si jamais vous le faites c’est direct la prison et vous allez crier aussi de douleur physique en plus par les matons en burquas légales) ni de vous suicider : comme les torturés de Guantanamo on dira, et la presse en tout premier, que ce que vous avez fait n’est pas dû à l’immensité de votre souffrance et de votre détresse, mais est en fait « une violence » un acte de guerre psychologique envers votre pauvre, pauvre, malheureuse, noble femme.
Bien sûr, les femmes étant beaucoup plus douées que les hommes pour mentir effrontément, avec un air de sincérité candide sur le visage ! et pour faire une montagne avec des queues de cerise, et interpréter l’acte ou le mot le plus innocent, et étant d’un cynisme et d’une cruauté, sans bornes, et bien entendu d’une totale mauvaise foi, et étant beaucoup plus, beaucoup plus habiles que les hommes dans l’art de parler, de faire de belles phrases ! d’embobiner leurs interlocuteurs, dans un tel enfer que cette loi que les juges eux-même qualifient d’impraticable et de  démagogique, les femmes partent gagnantes dans 98% des cas.

Ceux qui qui n’ont pas encore fait la bêtise de se « mettre » avec une femme, ou qui n’ont pas leur vie « finie » par un veuvage inconsolable,  ça va être triste pour eux ! (car contrairement aux idées reçues les hommes sont plus sentimentaux que les femmes – Vigny) si la perspective leur semble invivable, le mieux qu’ils ont à faire est de se suicider tout de suite, au moins comme ça leur femme ne leur reprochera pas en plus de lui faire (à elle !) lâchement en se tuant une « maltraitance psychologique » !en attendant la thanatopracteuse dans le régime icon_lol,
alors, à moins que vous ne soyez maso irresponsable ou suicidaire, fuyez cette engeance;

à part ça je conseille la masturbation, c’est tout ce qui reste, et pour le coeur tant que cette tordue fasciste de Brigitte Bardot ne sera pas ministre, il restera les chiens et les chats; si c’est trop peu, il n’y a pas de solution.

Et pour les enfants non plus; à la rigueur vous pouvez essayer de vous faire homosexuel, d’épouser en justes noces solennelles un autre homosexuel et demander le droit d’adopter un enfant, ça vous aurez le droit, je sais ça non plus ça remplace pas, mais voilà tel est le triste état de notre société actuelle et de son avenir.
les femmes sont devenues des « vaches sacrées » tellement dangereuses que la peur ne cesse d’augmenter chez les hommes, et donc la solitude et l’incompréhension, pour tous.
« aujourd’hui sur simple dénonciation ou allégation auprès de la police, une femme peut priver son conjoint de son logement et de ses enfants. C’est aussi facile que cela et aucune preuve qu’une déclaration n’est exigée. » (Georges Dupuy)

1 janvier 2019 – Publié
« Feminism attacked gender stereotypes, but only when it applies to females. They assumed that men would always be nothing more than male stereotypes. They expected men to fit into a few models of behavior and that they could condemned any who refuse. « 

Feminists have decided that men don’t deserve respect. That children can be torn away from their fathers at any moment, and that women decide if the father ever sees them again. For generations women have treated men/fathers as if they’re only a source of financial compensation.

Despite all the reason men now have to NOT get married or have kids, they’re still demonized or given similar negative titles, for staying single and childless.

MGTOW isn’t a lifestyle, it’s more of a reasoning process.. MGTOW is men standing up, providing evidence of injustices, and demanding fair treatment. MGTOW is about why men do things, not what men do. It’s understanding that men deserve to live by their own plans and on their own terms. That men and masculinity aren’t social constructs.

Déjà que maintenant on n’a même plus le droit de voyager (vu la disparition des hôtels, sauf pour cadres sup. pleins aux as) et surtout pas de prendre l’avion. Ceux qui sont sportifs peuvent encore essayer de voyager avec une tente, et à pied, en respirant le long des champs les émanations cancérigènes de l’agriculture chimique.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada