31 juillet 2019 ~ 0 Commentaire

ce temps passé

les années 70 et 80, les années de Pierre Delpech, du milliardaire Léo Ferré, de Milou en Mai, Dupont-Lajoie, et La vie est un long fleuve tranquille. C’était une époque où on se croyait en plein progrès, alors que en fait c’était la préparation de la grande régression !
On croyait que mai 68 était une révolution de gauche, alors que ce n’était qu’une tactique de modernisation du capitalisme, « on s’fait une petite réunion » disait Moulias, que l’autogestion c’était le nec plus ultra du socialisme, alors que c’était un piège du capitalisme, que Mitterand était un homme de gauche, et qu’il apportait la victoire du peuple, alors que ce fut la mort du parti communiste, mais aussi la mort de l’idée socialiste ! et plus tard des Services Publics, et de tout ce qui fait la république. Et à partir de 1983, on n’a connu que des régressions, qui ont amenés en nov 2018 la révolte des Gilets Jaunes. On se croyait tous de gauche, sans se rendre encore compte que tous ces « hommes de gauche » n’en étaient pas mais seulement des bourgeois qui voulaient profiter de la vie. On croyait qu’on allait vers plus de liberté, alors qu’on allait vers le puritanisme, le totalitarisme, et le Libéral-fascisme. Que tout ce qui avait fait la convivialité de la France allait disparaître, tout doucement comme la cuisson de la grenouille, sans qu’on s’en rende compte au début. Où on était tout contents de faire des études universitaires, sans savoir ce que ça allait amener.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada