06 août 2019 ~ 0 Commentaire

sociologie et psychologie des bourgeois et des universitaires

22/7/2019 Découvert par hasard un roman (sans qualité littéraire, un témoignage ? Un essai romancé ? on ne sait dans quelle mesure c’est autobiographique, certainement composé de nombreux matériaux de sa vie, le héros est comme l’auteur un universitaire d’origine française vivant en Amérique du Sud)
Dans ce roman il y a une phrase qui dit :
« Je revins chez moi avec le Dr Moody. J’étais presque honteux de l’avoir acheté et m’étais surpris à jeter des regards furtifs autour du stand au cas où une connaissance de l’université serait passée par là. Cela me gênait comme lorsque, dans ma jeunesse française, j’achetais une revue pornographique et que le rouge poussait jusqu’à la racine de mes cheveux du bureau de tabac jusqu’à ma chambre. »

) finalement ce « livre » n’est, de plus ! Guère interessant.

Il n’est intéressant qu’en tant que témoignage sur la mentalité et le mode de vie des universitaires !    sociologie et psychologie des bourgeois et des universitaires dans   ….

(il y aurait donc plein de commentaires à faire sur ce sujet, plus tard peut-être)

et en plus on y trouve une phrase aussi abjecte que :  

«  la piscine n’était pas polluée par des cris d’enfants. »

Outre la fondamentale phrase de Montaigne («    Vivre    longtemps    ou    peu    de    temps,    c’est    tout    un  au    regard    de    la    mort.    Car    ni    le    long    ni    le    court    ne    peuvent    s’appliquer    aux choses    qui    ne    sont    plus    »)

je ne retiens que celle ci :

Nous trouvions normal, jusque dans les années 2000, de nous retrouver dans des pièces enfumées.

Mais les bourgeois « bobos » (caractérisés, nous dit Théodore Kaczynski « Unabomber », par leur extréme degré de socialisation!) savent changer ce qu’ils trouvent normal d’une année sur l’autre, à la baguette ! Ils font toujours là où on leur dit de faire ! Et ils se prétendent universitaires ! C’est ça la pensée ? c’est ça la philosophie ? Et la dignité de l’être qui pense alors ? Les gens du peuple en ont plus !

Eh oui !

Et mes réflexions là -dessus ne seront pas les siennes.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Léna Aya Shereine |
"Des hauts et débats&q... |
Question Vacances magazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Likeadream
| Misspotin
| 972mada